Nuclear Magnetic Resonance

From DAAP
Jump to navigation Jump to search

Principe

La résonance magnétique nucléaire (RMN) est une technique non destructive, basée sur la propriété magnétique de certains atomes. Elle permet de déterminer la structure des molécules.[1]

Lors de l’analyse, l’échantillon est placé dans un champ magnétique intense. Lorsqu’il est soumis à un champ de radiofréquence, les noyaux atomiques des molécules absorbent une certaine quantité d’énergie. Ils passent alors d’un état énergétique favorable à un état défavorable. Lors de la relaxation, les noyaux réémettent une partie de l’énergie absorbée. C’est la résonnance magnétique.

L'énergie mise en jeu lors de ce phénomène de résonance correspond à une fréquence précise qui dépend du type de noyau observé (proton, carbone, azote, etc.), mais également de l'environnement chimique de ce noyau, c'est-à-dire des autres noyaux présents autour.

Avec une bobine réceptrice, les signaux sont captés puis converti en un spectre RMN par transformée de Fourier.

Appareils

List of device for the technique : Nuclear Magnetic Resonance

Sorry, the sparql server sent an error. (see details with parameter log=2)

Notes