Fourier Transform Mass Spectrometry

From DAAP
Jump to navigation Jump to search

Principe

La détection des ions par un analyseur à résonance cyclotronique (FTMS) est basée sur la mesure de leur fréquence de rotation dans un champ magnétique B.

Cet analyseur de masse, sous forme de cellule cubique, est constitué de 6 plaques isolées les unes des autres. En entrant dans la cellule et sous l’effet du champ magnétique, les ions auront un mouvement circulaire « cyclotronique ». Dans la cellule, les ions ont la même trajectoire mais pas la même position à un instant donné. Par résonance cyclotronique, les ions sont accélérés et mis en phase afin de donner aux ions de même m/z un mouvement d’ensemble. Le mouvement des ions de même m/z va produire un courant qui sera mesuré sur les plaques de détection. Les ions de même rapport m/z posséderont la même fréquence cyclotronique. Celle-ci étant proportionnelle à 1/(m/z), l’inverse de la transformée de Fourier du courant obtenu permet d’aboutir au spectre de masse en m/z.[1]

Notes