Electrospray Ionisation

From DAAP
Jump to navigation Jump to search

Principe

L'échantillon est introduit en solution dans un fin capillaire métallique où se forme à son extrémité des gouttelettes chargées (spray) par action d’un champ électrique intense (différence de potentiel entre le capillaire et l’analyseur de masse).

Selon la valeur de la différence de potentiel, entre l’aiguille de nébulisation et l’entrée du spectromètre de masse, les gouttelettes seront chargées positivement ou négativement:

- Si la différence de potentiel est positive, les gouttelettes seront chargées négativement et l'ionisation sera en mode négatif (ESI-).

- L’ionisation par électrospray en mode positif (ESI+) est possible lorsque la différence de potentiel est négative.


Sous l'action d’un gaz inerte (exemple l’azote), le solvant contenu dans les gouttelettes est évaporé. Au fur et à mesure de l’évaporation, la densité de charge augmente. Lorsque celle-ci devient trop importante, les gouttelettes explosent en libérant ainsi des microgouttelettes qui formeront des ions désolvatés.

Ce mode d'ionisation forme des molécules protonées ou déprotonées porteuses de charges variables, à partir de l'analyte.

ESI+ (mode positif) Composés protonables observation d’ions sous la forme MH+ et M+nHn-
ESI- (mode négatif) Composés déprotonables observation d’ions sous la forme MH- et M-nHn-


En présence de solutions alcalines, le proton peut être partiellement ou totalement remplacé par des métaux alcalins formant alors des adduits : M+Na+ (m+23), M+K+ (m+39) , M+Cl- (m+35)……

Appareils

List of device for the technique : Electrospray Ionisation

Device Keywords Picture Contact
08:39:20 02/18/2019 -- Refresh -- Duration of query :0.021s