Atmospheric Pressure Chemical Ionisation

From DAAP
Revision as of 14:40, 28 June 2016 by Sana Tfaili (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to navigation Jump to search

Principe

Lors de l’ionisation chimique à pression atmosphérique (APCI), l’échantillon est introduit en phase liquide dans un nébuliseur pneumatique. L’éluant est converti en fines gouttelettes qui sont ensuite évaporées, formant ainsi des particules de solutés. Les analytes, sous forme de spray, se combinent à gaz nébuliseur pour les transporter vers une électrode à décharge corona constituée d’une aiguille et d’une chambre de nébulisation qui sert de contre-électrode. Sur cette électrode, une différence de potentiel élevée est appliquée. L’air ambiant est ionisé créant alors un plasma autour de la pointe de l’aiguille de l’électrode. Les ions radicalaires dégagés du plasma (H3O+ ou MH+), permettent les réactions chimiques qui ionisent les molécules des analytes.[1]

Cette méthode d’ionisation conduit principalement à des ions monochargés de type [MH]+ ou [M-H].

Appareils

List of device for the technique : Atmospheric Pressure Chemical Ionisation

Device Keywords Picture Contact
21:37:07 03/18/2019 -- Refresh -- Duration of query :0.02s

Notes